Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Retraite > Retraite : petit lexique pour mieux comprendre et savoir calculer une pension (2/2)

Retraite : petit lexique pour mieux comprendre et savoir calculer une pension (2/2)

Retraite : petit lexique pour mieux comprendre et savoir calculer une pension (2/2)
Le 13 décembre 2017
Calculer une pension retraite est souvent un casse-tête. Avant même les montants, ce sont les expressions des régimes de retraite qu'il faut comprendre ! Petit retour sur les subtilités des régimes de retraite...

Avez-vous déjà essayé de calculer le montant d’une pension de retraite ? Oui ? Alors vous savez que la première chose à faire, ce n’est pas de sortir la calculette, mais bien le dictionnaire.

La suite de notre lexique sur les subtilités de langage des régimes de retraite, ou comment le minimum contributif et la pension de base minimale, ce n'est pas la même chose !

Le montant du minium contributif et celui de la pension de base minimale est le même.

FAUX !

Dans les régimes alignés, le minimum contributif est la pension de base minimale des salariés obtenant une retraite à taux plein et dont le total des pensions (i.e pension de base + pensions complémentaires), est au maximum d’un montant de 1.145,95 € mensuels uniquement.

Or, le montant maximum du minimum contributif est de 688 € par mois, proratisés si vous n’avez pas le nombre de trimestres nécessaires, validés et cotisés.

Les cotisations à l’AGIRC et à l’ARRCO apportent des points.

VRAI…. et FAUX !

Dans un régime par points, le calcul est souvent plus simple que dans un régime par annuité. En effet, dans un régime par points, chaque cotisation apporte des points qui seront transformés en pensions le moment venu.

A l’AGIRC et l’ARCCO, ce n’est pas tout-à-fait comme cela que ça se passe. En effet, dans les systèmes AGIRC et ARCCO, seule une partie des cotisations permet l’acquisition de points. Le reste sert à essentiellement à financer les régimes.

Ainsi, un salarié non cadre qui a reçu un salaire brut annuel de 30 K€ sur 2017 aura payé 9,75% de cotisations sur l’année 2017 pour sa complémentaire (soit 2.925 € pour les cotisations ARRCO et AGFF). Mais seuls 6,20 % de son salaire brut serviront à acquérir des points (soit 1.860 € sur 2.925 € uniquement).

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Retraite

Les derniers avocats

Trouver votre avocat