Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités juridiques > Ce que prévoit le Gouvernement pour renforcer le contrôle des chômeurs : le Journal de Bord obligatoire (1/3)

Ce que prévoit le Gouvernement pour renforcer le contrôle des chômeurs : le Journal de Bord obligatoire (1/3)

Ce que prévoit le Gouvernement pour renforcer le contrôle des chômeurs : le Journal de Bord obligatoire (1/3)
Le 26 mars 2018
Contrôler les demandeurs d'emplois. L'idée n'est pas nouvelle. La nouveauté est que cette fois, le Président Emmanuel MACRON est bien décidé à en faire une réalité. Retour sur le projet définitif du Ministère du Travail.

Depuis plus de dix ans les différents gouvernements étudient l'idée d'un renforcement du contrôle des demandeurs d'emplois afin de lutter contre les fraudes et diminuer le nombre de chômeurs. L'idée n'est donc pas nouvelle. Toutefois, l'énergie et la volonté d'Emmanuel MACRON d'inscrire un volet relatif aux droits des demandeurs d'emploi dans le projet de loi relatif à l'assurance chômage, l'apprentissage et la formation qui devrait être présenté le 25 avril prochain en Conseil des Ministre sont, elles, tout-à-fait nouvelles. 

Après les concertations de ce début d'année, Muriel PENICAUD, Ministre du Travail, et son équipe de la rue Grenelle ont présenté aux partenaires sociaux les derniers arbitrages et le projet définitif. Un projet sans réelle surprise, qui reprend les pistes d'ores et déjà évoquées. La première : la création d'un journal de bord.

Première mesure annoncée : la création d'un journal de bord obligatoire. 

Le Gouvernement l'a régulièrement rappelé. L'un des premiers objectifs de la réforme est de permettre un "renforcement de l'accompagnement" des chômeurs. Première mesure donc, la création d'un journal de bord obligatoire qui sera testé dans deux régions pilotes choisies par Pôle Emploi à compter du mois de juin 2019, présenté comme un outil permettant aux demandeurs d'emploi de piloter eux-mêmes leurs recherches et donc de "gagner en efficacité"

Jusqu'à présent, les personnes inscrites à Pôle Emploi pouvait, si elles le souhaitaient, compléter leur profil et enregistrer les étapes de leur recherche sur le site "la bonne boîte". Il s'agissait donc d'un système fondé exclusivement sur le volontariat. Système que le Gouvernement d'Edouard PHILIPPE souhaiterait aujourd'hui rendre obligatoire donc.

Cependant, si le Gouvernement a d'ores et déjà fait connaître son intention de rendre le journal de bord obligatoire, en revanche les partenaires sociaux ne savent toujours pas quelles informations seront demandées aux chercheurs d'emplois. Faudra-t-il indiquer les annonces auxquelles on répond, les entretiens téléphoniques, les demandes de rendez-vous, les envois de CV, les comptes rendus d'entretiens éventuels ?... Ce flou est l'une des raisons pour lesquelles cet outil est bien loin de faire l'unanimité.

Le Journal de Bord : outil de contrôle des demandeurs d'emploi pour les partenaires sociaux 

 "Sous couvert d'accompagnement et de souplesse, il y a une vraie dimension d'auto-contrôle" pour Michel BEAUGAS, négociateur de FO, tandis que Denis GRAVOUIL, son homologue pour la CGT précise : "En rendant cette nouvelle étape obligatoire, on va demander aux chômeurs de donner des détails pour mieux les fliquer et les évaluer en permanence". En outre précise-t-il, "Quid des gens qui retrouvent du travail hors Pôle Emploi -et ils sont nombreux ? Va-t-on juger qu'ils n'ont pas donné assez d'éléments précis dans leur carnet de bord ? Ils vont devoir faire très attention à la façon dont ils remplissent ce carnet. Sans parler, bien entendu, de la facture numérique, qui créera des files d'attente dans certaines agences autour des rares ordinateurs"...

Le Journal de Bord : outil majeur d'accompagnement des demandes d'emploi pour Muriel PENICAUD

Du côté de la rue de Grenelle, les collaborateurs de Muriel PENICAUD "assume(nt) l'idée de plus contrôler", mais assurent que le journal de bord "ne sera pas utilisé pour ça", précisant même : "il va servir à observer le comportement et les méthodes de recherche des demandeurs d'emploi pour les aider. Peut-être que ça n'est pas le Graal pour tous les profils inscrits à Pôle emploi, mais nous évoluerons aussi en fonction des résultats de l'expérimentation".

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualités juridiques  -  Contrat de travail

Les derniers avocats

Trouver votre avocat