Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Dialogue social > Fusion des instances : baisse "inquiétante" du nombre d'élus pour Laurent Berger.

Fusion des instances : baisse "inquiétante" du nombre d'élus pour Laurent Berger.

Fusion des instances  : baisse
Le 22 octobre 2017
Le projet de décret relatif à la fusion des IRP prévoirait de maintenir le nombre d'heures de délégations... réparties sur un nombre d'élus moins importants. Réaction inquiète de Laurent Berger, leader de la CFDT.

Deux sources syndicale distinctes ont indiqué à l'AFP ce vendredi 20 octobre que si le comité social et économique (CSE), organe créé par la réforme Macron du Code du Travail et issue de la fusion du comité d'entreprise (CE), des délégués du personnel (DP) et du CHSCT, devrait bénéficier d'autant d'heures de délégation que les anciennes instances, le nombre d'élus, lui devrait baisser de manière significative.

Laurent Berger, leader de la CFDT, s'en inquiète. "On a beaucoup bataillé pour qu'il y ait des moyens en heures (de délégation ndlr) identiques à ce qu'elles étaient précédemment", précise-t-il.  "Tant mieux de ce point de vue là, par contre il y a la baisse du nombre de mandats qui est pour nous inquiétante" a-t-il ajouté. 

Le décret en est encore au stade du projet, il n'a pas été publié. Par conséquent, Laurent Berger se veut confiant. "Il y a encore des précisions que nous souhaitons apporter notamment sur le statut des réunions. (...) Nous souhaitons que les réunions avec l'employeur, même les réunions de préparations avec l'employeur, soient hors temps de délégation".

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Dialogue social  -  Actualités juridiques

Les derniers avocats

Trouver votre avocat