Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités juridiques > Pris la main dans le sac de sport, l'employé de Décathlon a détourné 22 600 € en 2 mois !

Pris la main dans le sac de sport, l'employé de Décathlon a détourné 22 600 € en 2 mois !

Pris la main dans le sac de sport, l'employé de Décathlon a détourné 22 600 € en 2 mois !
Le 04 juillet 2018
Un employé saisonnier de caisse s'est fait prendre la main dans le sac (de sport) pour avoir détourné 22.600 euros du magasin DECATHLON de Briançon. Découvrez avec quelle technique toute simple et facile il s'est constitué son petit bas de laine...

L'histoire est cocasse, mais l'escroquerie pourrait lui coûter très cher... Cheveux bruns bouclés, yeux cernés, un jeune homme élancé de 26 ans se présente à la barre du Tribunal Correctionnel de GAP... Ce qu'on lui reproche ? Avec détourné un peu plus de 22.600 € en deux mois et demi au sein du magasin DECATHLON de Briançon cet hiver...

Une astuce extrêmement simple... et lucrative !

Le magasin aura mis un peu plus de 2 mois à comprendre. Car l'employé de caisse ne piquait pas dans la caisse et ne revendait pas de produits volés, non, non, non, rien de tout ça ! Il se contentait tout simplement de "retourner" des produits fictifs... pour toucher un remboursement bien réel lui ! De quoi se constituer un petit bas de laine bien garni... au propre comme au figuré puisque face aux enquêteurs, il a rapidement avoué les faits et les a mené à sa cachette.

Une chaussette cachée dans la neige au bord du chemin, et qui contenait encore 11.000 € !

La raison ? Des problèmes d'argent, tout simplement !

Le procédé était astucieux et l'histoire cocasse. Mais lorsque l'auteur s'avance à la barre pour exprimer ses regrets, "parce qu'à ce moment-là j'ai vraiment réalisé et j'ai regretté" justifie-t-il dans un souffle, les explications sont tout-à-fait banales. 

"J'ai eu des problèmes financiers. A l'entrée dans l'hiver j'ai été embauché à Décathlon. Je ne pensais pas être en caisse mais en rayon. Ca brassait pas mal d'argent, il y avait un trou sur le compte, la crèche qu'il fallait payer..." Et le cercle s'est mis en place.... Toujours plus !

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualités juridiques