Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités juridiques > Recrutement : quelles sont les qualités que retiennent les recruteurs ?

Recrutement : quelles sont les qualités que retiennent les recruteurs ?

Recrutement : quelles sont les qualités que retiennent les recruteurs ?
Le 03 juillet 2018
"Je suis rigoureux, autonome, créatif, motivé" ... comme tout le monde ! Pour décrocher un entretien, n'hésitez pas à sortir des sentiers battus ! Voici un tour d'horizon des qualités peu citées par les candidats mais dont les recruteurs raffolent !

Il suffit de lire quelques lettres de motivation pour s'en convaincre... Tous les candidats sont "rigoureux, motivés, investis, autonomes, créatifs"... Tous ont "le sens de l'équipe" et "le goût du challenge". Sortez du rang ! Faites vous remarquer. Les recruteurs et DRH n'attendent qu'une seule chose : que vous leur proposiez quelque chose de nouveau, des traits de caractère qui leur prouvent sans l'ombre d'un doute non seulement que vous en avez, mais qu'en plus vous avez compris l'intérêt et l'objectif du poste.

Etre visionnaire : savoir prendre de la hauteur, une qualité qui paie en entreprise.

"Etre rigoureux est un plus, mais on ne cherche pas uniquement des candidats qui vont respecter à la lettre leurs objectifs et leur fiche de poste" explique Kadidja SOW, Head of Talent au sein de CUBYN et anciennement responsable recrutement pour UBER EUROPE. Dans les entreprises en croissance ou dans les cellules innovations des grands groupes où la marge de manœuvre et le potentiel de développement est important, notre spécialiste l'assure "Nous sommes en quête de visionnaires qui vont être capables de voir plus loin, de penser long terme et de faire bouger les choses !" 

Etre passionné : une vraie valeur ajoutée dans toutes les entreprises.

Pour Kadidja SOW, "Un candidat passionné se renseigne, teste les produits de l'entreprise. Ce type de profil sera porteur d'idées et d'améliorations, ce qui lui donne une forte valeur ajoutée dans une équipe". "C'est d'autant plus vrai dans les secteurs très innovants, dans lesquels il est indispensable de croire en ce que l'on fait" souligne Pierre LAMBLIN, directeur des études à l'APEC.

Or les candidats l'oublient très souvent : personne n'est aussi efficace dans son travail que lorsqu'il aime vraiment ce qu'il fait !

"De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace" (Danton).

Alors certes... L'audace n'a pas forcément réussi jusqu'au bout à ce révolutionnaire... Cependant, c'est Steve JOBS lui-même qui rappelait souvent que "cela ne fait aucun sens d'embaucher des gens intelligents puis de leur dire ce qu'ils doivent faire. Nous enrôlons des gens intelligents afin qu'ils nous disent ce que nous devons faire". A l'heure où on cherche de plus en plus à définir une culture d'entreprise forte, managers et recruteurs recherchent de plus en plus des collaborateurs engagés, qui soient force de proposition et qui n'hésitent pas à s'exprimer et diffuser des idées auxquelles ils croient. 

S'il est vrai qu'il est difficile de faire transparaître une forte personnalité et un esprit audacieux dans une simple lettre de motivation, lorsque l'on y parvient et que l'on montre que l'on est capable de l'exprimer dans le respect et l'écoute... alors le jackpot est quasiment assuré !

L'humilité : la qualité la plus recherchée chez un expert.

Rien de plus fatiguant qu'un Monsieur (ou une Madame !) -Je-Sais-Tout !! Rien n'est plus agaçant pour un recruteur ou un employeur qu'une diva ou un collaborateur qui ne sait pas sortir de son langage pour s'adapter à celui des autres. Par conséquent, si être un expert dans son domaine, maîtriser parfaitement une compétence ou une technique est un plus... savoir le dire avec humilité est un réel avantage.

"On ne sais jamais si demain sera comme hier, rappelle Pierre LAMBLAIN. "Tout change très vite, même dans nos métiers. Un candidat humble est une personne qui saura s'adapter, tirer des leçons de tout et accepter ses erreurs. C'est aussi une personne qui aura un vrai savoir-être en équipe, capable d'expliquer les choses simplement aux autres, en se mettant à leur niveau. Aujourd'hui, l'inter-disciplinarité en entreprise est raison. Tous les métiers doivent pouvoir discuter ensemble sans en imposer". 

C'est par exemple la grande force de l'astronaute Thomas PESQUET : savoir rendre chacun intelligent alors même qu'il explique des théories complexes !

La capacité de concentration, une valeur en hausse depuis l'invasion des réseaux sociaux !

On y pense rarement. Mais Fanny LE GALLOU est formelle : "les personnes sachant réserver des plages horaires par tâche, définir leurs priorités et ne pas se laisser influencer par les petits feux du quotidien sont les plus productives mais aussi les plus heureuses ! un candidat avec une forte capacité de concentration ne doit [donc] pas hésiter à le mettre en avant car c'est un vrai atout". 

Et oui... En entreprise, la dispersion n'a pas sa place !

L'esprit d'aventure : une compétence précieuse si elle est bien mise en avant.

"L'entreprise a aussi son lot d'aventures ! Nous apprécions particulièrement les candidats courageux, avides de nouveaux projets, qui n'ont pas peur de la nouveauté. Ce sont souvent des personnes très curieuses, qui osent proposer de nouvelles idées et ont le courage de les porter et de les incarner" explique Sibylle DUPONT, responsable de recrutement chez PwC FRANCE.

Or, très souvent, les candidats qui ont ce goût de l'aventure ne font pas le parallèle avec les compétences que cela leur procure dans le monde professionnel. Pourtant, de plus en plus de candidats, en particulier chez les millenials, indiquent fièrement sous la rubrique "centre d'intérêts" leurs nombreux road trips ! 

L'optimisme : cet état d'esprit qui rend plus efficace et plus productif !

Pour Fanny LE GALLOU, head of Talent & People chez eFOUNDERS, "en tant que RH on voit défiler toutes sortes de personnalités. En général, les personnes optimistes boostent énormément l'activité d'une entreprise. Elles simplifient le quotidien, les relations, la communication ou encore le management". Et même si de nombreux candidats n'y pensent pas, l'optimisme est réellement un savoir-être prisé en entreprise.

Pensez simplement à ces gens qui sourient souvent... Est-ce que ce n'est pas plus agréable de travailler en leur compagnie ? Est-ce que rencontrer quelqu'un de bonne humeur ne fait pas toute la différence ? Essayez... c'est contagieux !

L'humour : un atout à l'heure où la qualité de vie au travail prend de plus en plus d'importance.

"Les recruteurs apprécient les candidats qui font preuve d'humour. Ils identifient en effet que ces profils sauront rendre le cadre de travail agréable et apprécié de tous. Désamorcer le stress, faire rire, détendre l'atmosphère, trouver les bons mots... un candidat drôle à de nombreuses cordes à son arc. Autant de qualités qui feront la joie des recruteurs" explique Pierre LAMBLIN. 

En effet, à l'heure où la qualité de vie au travail devient un véritable enjeu, où la gamification devient un mode de fonctionnement de plus en plus répandu en entreprise et envahit de plus en plus la sphère professionnelle (recrutement, gestion de projets, ...), les personnes capables d'humour sont identifiés comme ayant souvent des approches innovantes et décalées qui seront portées avec joie par l'ensemble des collaborateurs.

La débrouillardise : savoir faire beaucoup avec peu... que demander de plus pour un employeur ?

Beaucoup de candidats mettent en avant leur autonomie. C'est bien. Mais faites mieux. Mettez en avant votre capacité à faire de votre mieux avec ce que vous avez. Un atout clef qui montrera de surcroît que vous avez compris qu'une entreprise est d'abord et avant tout un centre de coûts... 

"Ce type de profil trouvera toujours des solutions. Il aura envie d'apprendre par lui-même. C'est un vrai plus ! Surtout dans les entreprises qui grandissent vite, et au sein desquelles les managers laissent une grande autonomie aux équipes" explique Kadidja SOW pour laquelle "les candidats ne devraient pas hésiter à mentionner cette qualité dans une lettre de motivation. Avec des exemples concrets".

La lucidité : être réaliste sur soi-même est une réelle force.

Un candidat lucide est un candidat qui aura une bonne connaissance de lui-mêle, qui sera conscient de ses forces comme de ses faiblesses, qui aura donc identifié le type de management qui lui convient et celui qui le freine, et qui sera à même d'énoncer clairement ses doutes face à un projet sans perdre de temps. 

"Bien se connaître est une vraie force ! C'est ce type de personnes qui fait réellement avancer le groupe. J'ai par exemple recruté et travaillé avec des collaborateurs connaissant parfaitement leur rythme de travail. Certains effectuent moins d'heures que les autres car ils arrivent à être hyper focus durant 6 heures. Ensuite, ils partent tôt car ils savent qu'ils ne seront plus productifs après une certaine heure", expose Fanny LE GALLOU.

L'empathie : loin d'être un défaut, c'est aujourd'hui une valeur forte en entreprise.

L'empathie est la capacité à se mettre à place d'autrui, qu'il s'agisse d'un collègue ou d'un client. A l'heure où l'on parle d'avantage de Quotient Émotionnel (QE) que de QI (quotient intellectuel), l'empathie est devenue une capacité recherchée. Sybille DUPONT va plus loin : "Chez PwC, nous sommes particulièrement sensibles au côté humain des candidats. Nous savons qu'une personne empathique saura se mettre à la place de son client comme de son collègue, trouver les bons mots, collaborer efficacement et s'adapter à sa personnalité et à ses attentes".

Que vous soyez junior ou manager aguerri, n'hésitez donc pas à montrer votre empathie en entretien. Cela rassurera le recruteur sur votre capacité à vous intégrer rapidement dans une équipe. C'est aujourd'hui une valeur forte, recherchée en entreprise, indispensable à un bon travail d'équipe.

La générosité : cette capacité à faire grandir chacun et à partager son savoir avec tous.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les recruteurs recherchent activement des candidats généreux. "Une personne généreuse est une personne investie. on peut être généreux de son temps, de son savoir, de son énergie. Autant de caractéristiques qui vont fortement différencier un candidat d'un autre dans l'accomplissement de ses tâches." explique Sybille DUPONT.

Parce qu'un candidat généreux n'hésitera pas à partager les bonnes pratiques et les succès, la générosité est aujourd'hui un atout de poids dans la recherche d'emploi !

Etre accessible, c'est mettre en pratique l'intelligence collective.

A l'heure où l'on parle de management agile et d'intelligence collective, l'accessibilité est vécue par les recruteurs comme la qualité indispensable pour un bon travail en équipe. "Il n'est pas admis d'être dans son coin lorsque l'on travaille dans une entreprise. Même un pro dans son domaine doit savoir être à l'écoute des autres et accessible pour partager, transmettre son savoir, fédérer. C'est une vraie qualité." explique Pierre LAMBLIN.

L'accessibilité, c'est aussi la capacité de rendre les autres intelligents. C'est la grande force de l'astronaute Thomas PESQUET : partager un savoir particulièrement pointu et technique avec un maximum de personnes en faisant en sorte que ces notions compliquées leur paraissent extrêmement simples.

Etre rusé, penser en dehors des cadres : un atout qui n'est plus réservé qu'aux start-up !

"think outside the box".... Cette pensée si chère aux start-up est aujourd'hui une valeur extrêmement recherchée et valorisée en entreprise. "Nous somme tous à la recherche de personnes capables de trouver des solutions innovantes à des problèmes, de sortir de l'ordinaire, de trouver d'autres idées. Un candidat malin saura mobiliser des informations qui ne sont à première vue pas reliées et qui pourtant fonctionneront très bien ensemble" explique la spécialiste du recrutement Sybille DUPONT.

Et pourtant ! Avez-vous déjà pensé à mettre en avant votre ruse ? Cette habileté à penser autrement ? Bonne nouvelle : il n'est jamais trop tard !

Etre zen : une vraie compétence à l'heure où le bien-être en entreprise est une valeur forte.

"Plus de chocs, à la chaîne" disait la chanson... Si certains collaborateurs sont connus pour transmettre facilement leur stress à leur entourage, d'autres au contraire nous rassurent. "S'entourer de personnes zen contribuer au bien-être des équipes (...) un collaborateur zen aura plus tendance à faire confiance, à rassurer, et à créer une atmosphère favorable au travail" explique Pierre LAMBLIN.

A l'heure où il est question de faire entrer la notion de qualité de vie au travail dans le code du travail, être capable lors d'un entretien de démontrer sa "zénitude" envoie un signal extrêmement positif au recruteur, non ? 

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualités juridiques  -  Embaucher