Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités juridiques > 4 jours travaillés pour 5 jours payés : une future révolution du temps de travail ?

4 jours travaillés pour 5 jours payés : une future révolution du temps de travail ?

4 jours travaillés pour 5 jours payés : une future révolution du temps de travail ?
Le 06 août 2018
Une entreprise néo-zélandaise a récemment expérimenté une nouvelle forme de travail en laissant un jour de congé payé par semaine à ses salariés. L’expérience, concluante, pourrait être rendue permanente par le dirigeant.

Une entreprise néo-zélandaise a expérimenté une nouvelle forme de temps de travail. En effet, pendant une période de deux mois, les salariés de la société Perpetual Gardian ont travaillé quatre jours de la semaine, mais ont été payés l’équivalent de 5 jours !

Une expérience inédite

Le fondateur de la société a en effet tenté un pari osé : laisser à ses salariés plus de temps personnel tout en étant payé pour le jour de congé donné.

La firme, qui aurait pu ressentir des effets néfastes dus à l’absence de personnel, n’a en réalité subi, après l’expérience, aucun préjudice issu de l’expérience. D’ailleurs, les résultats ont été assez satisfaisants pour que le dirigeant envisage de rendre l’expérience permanente, la productivité ne s’étant pas dégradé, voire ayant progressé dans certains services.

En effet, durant l’expérience, réalisée avec des chercheurs de l’université d’Auckland, une baisse niveau de stress des 240 salariés a été mesurée. De plus, les 78 % des salariés, à l’issue de l’expérience, ont déclaré gérer avec efficacité leur rapport vie privée / travail, soit une hausse de 24 points ! Par ailleurs, le dirigeant de la société envisage aussi la possibilité, du fait du nombre plus faible d’employés sur le lieu de travail en même temps, de réduire la taille de ses bureaux, ce qui optimiserait aussi les finances de l’entreprise.

Un modèle pour d’autres entreprises

Andrew Barnes, le créateur de la société, part du postulat qu’un salarié, s’il se voit offrir un jour pour vaquer à ses obligations personnelles et familiales, sera plus concentré une fois au travail et moins perturbé par ces dernières. Il pense d’ailleurs que ce type d’aménagement de travail peut profondément changer l’organisation des entreprises. Le Ministre du travail néo-zélandais, Iain Lees-Galloway, a d’ailleurs réagi aux résultats de l’expérimentation, trouvant ceux-ci intéressants et a encouragé ce type de pratiques nouvelles en entreprise.

De quoi créer des nouvelles pratiques en France ?

L’équipe juridique droit-travail-france.fr

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualités juridiques  -  Travail et vie privée

Les derniers avocats

Trouver votre avocat