Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités juridiques > CGT : le Syndicat aurait perdu 34 % de ses effectifs en un an selon le Canard Enchaîné

CGT : le Syndicat aurait perdu 34 % de ses effectifs en un an selon le Canard Enchaîné

CGT : le Syndicat aurait perdu 34 % de ses effectifs en un an selon le Canard Enchaîné
Le 27 décembre 2017
Si le Canard Enchaîné évoque une perte d'adhésion de 34% en 2016. La CGT reconnaît de son côté une baisse de 0,7% de ses cotisations sur un an. Une chose est certaine : les effectifs de la CGT ont bien fondu. Explications

Une chose est certaine : les effectifs des adhérents à la CGT ont fondu sur 2016. Mais de combien ? C'est la question qui est posée suite aux révélations du Canard Enchaîné évoquant la perte d'un tiers des effectifs (34%) sur 2016.

Des retards de cotisations selon Gisèle Vidallet.

Une dirigeante du Syndicat démentait formellement ce matin les chiffres avancés par le Canard Enchaîné, évoquant "des retards habituels de cotisation" pour expliquer la baisse du nombre d'adhérents. 

Gisèle Vidallet, membre de la direction de la CGT, expliquait en effet ce matin que "c'(était) trop précoce pour donner des chiffres pour 2017, mais je ne suis pas inquiète", réagissant à l'information donnée par le Canard Enchaîné. Une information "qui n'est pas juste" a-t-elle ajouté.

C'est d'ailleurs du fait de ces retards habituels de cotisation des adhérents que la CGT tient une comptabilité sur 2 ans, ceci afin de donner le temps aux syndicats de faire remonter les informations à la confédération qui les centralise. 

Par conséquent, les chiffres de 2016 ne sont toujours pas clos et ne devraient l'être qu'en mars 2018. 

Une baisse cependant certaine du nombre d'adhésions.

"Un adhérent peut parfois régler ses cotisations de l'année 2016 en 2017 et un syndicat ne reverser sa quote-part qu'en 2018. Ces décalages sont tout à fait habituels et ne constituent en rien une anomalie" a pour sa part souligné Karl Ghazi (CGT Paris). 

Il n'empêche. En novembre 2017, le nombre d'adhérents serait de 427 431, ils étaient 676 165 adhérents en 2015.

A ce stade, la CGT a comptabilité 649 898 adhérents en 2016, soit une baisse de 0,7% sur un an a complété Gisèle Vidallet.

Un indicateur important suite aux relatifs échecs des manifestations anti réforme du Code du Travail de la rentrée. En 2012 (derniers chiffres communiqués), la CFDT revendiquait 860 000 adhérents, faisant d'elle le premier syndicat de France, tandis qu'en 2011 Jean-Claude Mailly, numéro un de FO évoquait "environ 500 000" adhérents. 

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualités juridiques  -  Dialogue social

Les derniers avocats

Trouver votre avocat