Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités juridiques > Les changements au 1er janvier 2018 sur votre fiche de paie : plus lisible et plus généreuse ?

Les changements au 1er janvier 2018 sur votre fiche de paie : plus lisible et plus généreuse ?

Les changements au 1er janvier 2018 sur votre fiche de paie : plus lisible et plus généreuse ?
Le 04 janvier 2018
Et si le changement, c'était maintenant ? Au 1er janvier 2018, votre fiche de paie va faire peau neuve : légère hausse du salaire net, présentation simplifiée, suppression de cotisations... Tout ce qu'il faut savoir.

Traditionnellement, le mois de janvier est celui des bonnes résolutions... et des changements. Une fois n'est pas coutume, cette année, la bonne résolution annoncée par Emmanuel MACRON et Muriel PENICAUD s'est matérialisée avec la réforme du Code du Travail... et les changements seront nombreux, en particulier pour la fiche de paie ! 

Un bulletin de paie plus lisible.... promesse tenue ! 

Le premier changement visible est un changement de forme. En effet, à compter du 1er janvier 2018, l'obligation d'utiliser une version clarifiée de la fiche de paie via un allègement de lignes a été étendu à toutes les entreprises (ndrl : il était déjà en vigueur au sein des entreprises de plus de 300 salariés depuis le 1er janvier 2017).

Concrètement, comme nous l'avons déjà indiqué, non seulement les cotisations seront désormais regroupées par thème ou par risque couvert : accidents du travail et maladie professionnelle, santé, retraite..., mais il ne doit plus être fait mention des organismes auxquels étaient destinés ces cotisations.

De même pour les cotisations patronales qui ne seront plus indiquées directement mais regroupées sous la catégorie "autres cotisations dues par l'employeur" avec, sur une même ligne, leur montant total. 

A noter que votre fiche de paie relookée devra également préciser le montant des allègements de cotisations financés par l'Etat -on n'est jamais assez informé ! 

Une fiche de paie plus généreuse... oui, mais... 

Les changements sur le bulletin de paie à compter du 1er janvier 2018 ne seront pas uniquement de forme cependant. Ils concernent aussi le fond, et donc le montant du salaire net. 

En effet, à partir du 1er janvier 2018, la cotisation salariale maladie (0,75%) payée par l'ensemble des salariés est supprimée, une mesure qui s'inscrit dans le plan destiné à "redonner du pouvoir d'achat aux français", lui-même issu d'une promesse de campagne du candidat Emmanuel MACRON.

A cette suppression s'ajoute une diminution de la cotisation sur l'assurance chômage qui s'établit à 0,95% (au lieu de 2,4%)... et qui devrait disparaître entièrement en octobre 2018.

Outre ces suppressions, le gouvernement d'Edouard PHILIPPE a également annoncé une augmentation du SMIC à compter du 1er janvier 2018 qui devrait générer un gain de 7,43 €, soit 5,72€ net, par mois pour l'ensemble des salariés à temps plein payés au SMIC.

Le gain du pouvoir d'achat ne sera cependant pas aussi important que prévu. En effet, la hausse de la CSG de 1,7 points entrera également en vigueur au 1er janvier 2018... 

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualités juridiques  -  Travail et avantages salariaux

Les derniers avocats

Trouver votre avocat