Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités juridiques > Les effets néfastes de la lumière bleue: Attention les yeux!

Les effets néfastes de la lumière bleue: Attention les yeux!

Les effets néfastes de la lumière bleue: Attention les yeux!
Le 21 juillet 2018
Le travail sur écran est de plus en plus fréquent en entreprise, qui plus est, même chez lui le salarié est constamment exposé à la lumière artificielle. Mais quels sont ses effets et comment lutter contre ceux-ci?

Les effets néfastes du travail sur écran


Nous sommes tous, au quotidien, les yeux rivés sur nos écrans, qu’il s’agisse de smartphones, de télévisions, d’ordinateurs personnels ou bien professionnels.

Cependant, des maux se développent au fur et à mesure de notre temps d’exposition à ces écrans : les migraines ophtalmiques, les troubles de concentration, les tics des yeux, la fatigue, sécheresse oculaire et beaucoup d’autres. Mais comment y remédier ?

Comment échapper à ces maux inévitables véhiculés par l’évolution de la technologie, à laquelle nous sommes soumis plus ou moins contre notre gré ?

La lumière bleue, source de maux variés

La lumière bleue est une lumière produite naturellement par notre entourage, mais aussi par les écrans et sources de lumières artificielles.

En tant que telle, la lumière bleue n’est pas dangereuse dans son ensemble.

Des études scientifiques « in vitro » ont démontrées que seule une seule fréquence, la lumière violette, est réellement nocive, les autres lumières bleues, et notamment la lumière bleue turquoise, sont plutôt positives sur l’organisme.

La lumière bleue-violette, lumière fortement présente dans les sources de lumières artificielles, est de nature à créer des lésions photochimiques sur la rétine et le cristallin, ce qui est source de problèmes pour notre organisme.

Les Français passant en moyenne 6h par jours sur leurs écrans, il est plus qu’impératif de prévenir les risques quant à l’exposition à cette lumière néfaste.


L’employeur, garant de la santé de ses employés

On sait que l’employeur a des obligations de santé-sécurité au travail, mais a-t-il une obligation en ce qui concerne la protection face à la lumière bleue ?

Le Code du Travail estime, dans ses articles R4542-1 à R4542-19, que l’employeur a une obligation d’adapter l’écran de visualisation de ses employés à leur travail.

En effet, dès qu’un salarié utilise un ordinateur, par exemple, durant une longue durée, l’employeur doit s’assurer que les effets de l’exposition à l’écran d’ordinateur ne soient pas de nature à nuire à la santé du travailleur.

En l’occurrence, en matière de matière bleue, plusieurs solutions sont envisageables : Il peut s’agir d’écrans traités anti-lumière bleue ou même d’une distribution de lunettes traitées contre ce phénomène.

De même, des mesures visant à s’assurer que la distance entre l’usager et l’écran soient assez grande pour assurer un confort suffisant peuvent être adoptées, telles que l’utilisation de sièges inclinables ou d’écrans inclinables.

Cependant, ces mesures ne sont applicables que dans la mesure du possible : Il faut que le poste soit adapté, ainsi, tout le monde ne bénéficiera pas de ces avantages si leur travail n’implique pas une sur-exposition aux écrans.

Le salarié, quant à lui, peut essayer de détourner les yeux quelques secondes de son écran dans la mesure du possible afin de reposer ses yeux.

De même, l’usage de vitamines peut être préconisé afin de palier les éventuelles carences causées à l’organisme suite à la sur-exposition aux écrans.

                                                                                          L'équipe juridique Droit-Travail-France

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualités juridiques  -  Securité au travail  -  Travail et avantages salariaux

Les derniers avocats

Trouver votre avocat