Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités juridiques > Puis-je emmener mon enfant au travail ?

Puis-je emmener mon enfant au travail ?

Puis-je emmener mon enfant au travail ?
Le 17 juillet 2018
Ça y est ! Les vacances scolaires ont pointé le bout de leur nez et pour les parents, il s’agit d’un vrai casse-tête pour faire garder les enfants…Et pourquoi ne pas emmener son enfant sur le lieu de travail ?

« Mais oui mais oui l’école est finie... » Comme l’indique la chansonnette, les vacances scolaires sont bel et bien là. Grand nombre de salariés sont tentés d’emmener leurs enfants au travail car étant dans l’impossibilité de les faire garder. Mais attention, le bureau n’est pas une crèche !

Emmener son enfant au travail : que dit le Code du travail ?

Une grève à l’école, une nounou malade, les vacances scolaires…Emmener son enfant au bureau pourrait faciliter la vie. Mais pas celle de l’employeur !

Dans le Code du travail, il n’est pas mentionné s’il est autorisé ou non d’amener son enfant au travail. Mais c’est le règlement intérieur qui va poser une limite. En effet, celui-ci indique généralement que les locaux sont à usage strictement professionnel. Les tiers ne sont donc pas admis, sauf accord de l’employeur. Pour cela, le plus sage est de demander son autorisation.

Si l’employeur peut exceptionnellement accorder le droit d’emmener son enfant sur le lieu de travail, il peut également le refuser.

Dans le cas où l’employeur interdit la présence de votre enfant, vous allez devoir trouver une solution. Dans ce cas, le congé sans solde ou le RTT sont envisageables et pourquoi ne pas demander le télétravail ? Si votre enfant est malade, ne l’emmenez pas au travail, privilégiez le congé d’absence pour enfant malade.

Des dispositifs particuliers peuvent prévoir la présence d’enfants sur au bureau (hors crèche d’entreprise). Ainsi, une mère a le droit d’allaiter sur son lieu de travail à raison d’une heure par jour jusqu’au 1 an de son enfant si une salle d’allaitement est mise à disposition. De plus, les collégiens et lycéens sont admis en tant que mineurs et tiers, dans le cadre de leurs stages d’observation, sous réserve qu’une convention ait été signée.

Emmener son enfant au travail : attention aux débordements !

L’employeur pourra refuser la présence d’un enfant sur le lieu de travail pour des raisons d’assurance, notamment si l’enfant se blesse ou dégrade le matériel de l’entreprise. Et lorsqu’il y a des machines, des outils ou des substances dangereuses dans l’entreprise, la présence d’un enfant pose un souci de sécurité.

L’employeur peut également refuser pour des questions d’image si des clients sont amenés à entrer dans les locaux. De plus, si l’enfant est bruyant ou perturbant, cela pourrait nuire à la concentration et au travail des autres salariés…

Attention ! Si un peu d’aide est demandé à l’enfant, cela pourrait constituer un cas de travail dissimulé et coûter cher à l’employeur.

Si vous emmenez votre enfant sans autorisation, l’accès aux bureaux peut vous être interdit et donc gare à l’absence injustifiée et aux sanctions qui peuvent être mises en place.


Pour éviter tous débordements, préférez le centre aéré au lieu de travail !

L'équipe juridique Droit-travail-france.fr

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualités juridiques  -  Securité au travail  -  Travail et vie privée

Les derniers avocats

Trouver votre avocat